Le plan stratégique de l’ONG LA MATRICE s’inscrit dans le cadre de sa vision.
La stratégie consiste en la formation d’un vivier critique de personnes capables d’impacter positivement et durablement le quotidien, les décisions dans tous les domaines, à tous les niveaux et l’action politique en Côte d’Ivoire et dans la CEDEAO.
Ce vivier de personnes ne contribuera au bien-être des populations, en tant que capital humain, que s’il est efficacement sensibilisé, formé et savamment mobilisé.
En effet, il s’agit bien d’inculquer aux cibles la préoccupation d’une quête permanente de formation et de performance.

Dès lors, nous aurons une culture de concertation active, productive et permanente qui nous permettra de mettre en place des solutions d’impact pour le bien-être durable des générations futures.
L’objectif stratégique est de hisser l’engagement citoyen (le bénévolat, le volontariat…) comme outil de mobilisation et d’intégration des forces sociales à tous les niveaux pour porter le développement durable par la base.

LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE DE L’ONG

Le premier quinquennat (2017-2022), servira à agir sur ces axes, selon la méthode du management de projet axée sur les résultats avec comme outil la technique des Big Fast Results contextualisée.
Pour chaque axe, LA MATRICE initiera un programme pilote, qui lui permettra d’initier les acteurs et bénéficiaires à la méthode de gestion de projet. Ces programmes et projets sont alignés sur les priorités nationales déclinées par les Etats, et contribuent à la réalisation de l’atteinte du dividende démographique et des Objectifs de Développement Durable (ODD) et de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

Le second quinquennat (2023-2028) sera destiné à la diffusion des bonnes pratiques issues de la mise en œuvre des projets pilotes sur chaque axe. Ainsi, LA MATRICE initiera la duplication contextualisée de ses modèles en matière d’éducation de base, d’insertion des jeunes et d’autonomisation de la femme.
Pour ce faire, l’ONG LA MATRICE travaille à créer une plateforme collaborative de la CEDEAO sur les axes stratégiques identifiés.
Dans cette optique, LA MATRICE utilise la méthode participative en invitant les volontaires à se joindre à ses actions.
L’implication des volontaires s’appuie à l’action des différents acteurs publics et privés accompagnant l’ONG dans la réalisation de ses missions. A cet effet, des partenariats sont négociés en vue d’un appui technique et financier.
Se fondant sur une analyse réaliste de l’environnement social des cibles, le plan définit les orientations stratégiques globales devant régir les actions de l’ONG.
Le plan stratégique est structuré autour des trois piliers complémentaires suivants : éducation de base, insertion socio professionnelle des jeunes, autonomisation de la femme.